L’Opéra en toute décontraction

7 Juin

Quel peut être l’équivalent pour la musique classique des évènements tels que la Nuit des Musées ou les Journées du Patrimoine? L’Opéra de Rennes a trouvé une solution. Pour la deuxième fois, il proposait le 3 juin dernier une projection en plein air sur la Place de la Mairie d’un spectacle joué simultanément dans l’Opéra, situé sur la même place. C’est « L’enlèvement au sérail », de Mozart, qui a été choisi, après « Don Giovanni » il y a deux ans. Les opéras de Mozart correspondent bien à l’image de ces soirées : une musique de qualité, attractive, accessible, universelle, festive et populaire.

Et le public ne s’y trompe pas. De nombreuses familles ou groupes d’amis ont répondu présent, assis par terre le plus souvent, avec en renfort pique-niques et bouteilles, mais néanmoins très attentifs et intéressés. Le silence se fait et la magie opère, grâce à une excellente qualité d’image et de son. Il est même amusant de se dire que l’on est parfois plus près des chanteurs à travers le mur de l’opéra que de l’écran à l’autre bout de la place. Petit bonus à la fin lorsque les chanteurs, après avoir salué sur scène, viennent se faire ovationner par la foule depuis les balcons de l’Opéra!

L’évènement est doublé de quelques prouesses techniques, afin d’attirer également les fans de nouvelles technologies : la représentation est diffusée en direct sur plusieurs télévisions locales, sur France Musique, sur internet. Dans les salons de la Mairie, il est possible par exemple de voir, grâce à des tablettes tactiles, défiler la partition en même temps que l’image, ou d’assister à une projection d’une nouvelle technique de 3D sans lunettes.

Il s’agit donc d’un excellent moyen de rappeler aux habitants ce qui se passe à l’intérieur de l’Opéra de leur ville, et de prouver une fois de plus que la culture n’est pas réservée aux connaisseurs, en rendant accessible à tous les grandes pièces du répertoire.

 Plus de détails: http://www.opera-rennes.fr/

Par C.M.

Publicités

6 Réponses to “L’Opéra en toute décontraction”

  1. Kevin 07/06/2011 à 16:23 #

    L’article est sympa, merci ! (Même si j’avoue, ca ne m’aurait pas dérangé d’avoir un peu plus de détails et même pourquoi pas une vision critique : – )) ). En tout cas c’est surprenant comme initiative..

    J’en profite pour vous signaler l’existence d’un article que j’ai trouvé très intéressant : http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/1072-heritage-1.html
    Ca tourne autour de la démocratisation de la culture, du rôle du musée comme lieu de pouvoir, et plus généralement il aborde pas mal de points autour du multiculturalisme, de la vision de l’immigration et des nouvelles minorités dans les musées français… Vraiment à lire, mais un thé à la main et installé confortablement – l' »article » fait plus de 60000 signes.

    • Pérégrinationsculturelles 08/06/2011 à 07:48 #

      Merci Kevin pour ton lien.
      Pour l’Opéra en plein air, le regret c’est que l’expérience n’a pour l’instant pas été réalisée dans les villes françaises qui ont un Opéra bien plus spacieux, des productions grandioses et qui font venir des grands chanteurs, comme à Strasbourg ou à Lyon. Mais vu le coût d’un tel événement, on comprend que toutes les municipalités ne soient pas prêtes à le mettre en place.

      • Kevin 08/06/2011 à 13:38 #

        Pour ma part d’un coté je trouve l’expérience innovante, et de l’autre ça me laisse une impression bizarre : l’impression qu’on divise les spectateurs en 2. A l’intérieur, ceux qui savent apprécier la vraie culture, à l’extérieur ceux qui 1) n’ont pas de quoi se payer l’opéra ou 2) ne savent pas apprécier la vraie culture parce que bon, l’opéra, on y va pas en short ou le pic-nic et la bouteille à la main. Du coup on leur met la télé. : – )
        Tant qu’a vouloir ouvrir l’opéra au plus grand nombre, est-ce que ca n’aurait pas été possible de carrément délocaliser la scène en extérieur ou dans un lieu plus spacieux ?
        Ce sont juste des questions, j’avoue que je ne fréquente pas l’opéra régulièrement, et ca m’intrigue d’autant plus… Peut-être que c’est moi qui fait un mauvais procès.

      • Pérégrinationsculturelles 08/06/2011 à 20:20 #

        L’intention est surtout de créer l’évènement pour intéresser les gens à l’opéra, leur donner un aperçu de ce qu’il s’y passe, et leur donner envie d’y entrer.
        Après, pour les gens qui n’ont « juste » pas les moyens, la plupart du temps l’on peut assister gratuitement aux répétitions générales, qui sont identiques au vrai spectacle, en profitant de superbes places, et avec une salle rien que pour nous (et on peut même emmener des chips…).
        Il y a souvent des opéras organisés dans des grands lieux, il y en a même eu au Stade de France, mais en général le prix des billets cible toujours le même public qu’en « intérieur ».

  2. Elisa 18/06/2011 à 13:32 #

    Merci pour la visite!
    Amitiés et bon weekend chez toi
    Elisa, en Argentine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :