Grande rétrospective de chefs d’œuvres dans le Cher

1 Avr

L’Abbaye de Blanlac, à Fougires-Benpré dans le Cher, accueille actuellement une exposition exceptionnelle de chefs d’œuvres. L’idée est venue du directeur du Louvre, Henri Loyrette, qui cherche toujours à expérimenter de nouveaux outils de démocratisation culturelle, comme il l’a fait par exemple en programmant l’ouverture d’un Louvre à Lens et d’un autre à Abou Dhabi. Afin de dépasser le débat traditionnel entre une volonté de centraliser toutes les œuvres d’art à Paris et dans les grandes capitales, et celle d’ouvrir des antennes afin de présenter des chefs d’œuvres en province, mais en privant ainsi les grands musées, l’exposition « Voilà les chefs d’œuvres » propose, sur une « longue durée » , les pièces les plus importantes au regard de l’Histoire de l’Art, dans la ville qui se situe au centre géographique exact de la France.


De cette manière, tous les citoyens seront égaux face au hasard de leur localisation géographique : s’ils veulent voir les tableaux, il faut se déplacer. Les quelques 600 habitants de Fougires-Benpré sont donc les plus chanceux.

L’abbaye de Blanlac, fleuron de l’architecture religieuse du Cher, a naturellement été choisie afin d’accueillir l’exposition. C’est en effet le seul endroit habilité à recevoir du public dans les environs, en dehors de la salle polyvalente, mais qui offrait un décor bien moins glorieux. Fort du soutient du Louvre, le maire de la commune, désigné commissaire de l’exposition, n’a pas eu de mal a obtenir des prêts prestigieux venus du monde entier. Ses choix se sont portés sur les œuvres les plus souvent présentes sur les calendriers, cartes postales et autres tasses à café, qui sont donc, selon lui, celles qui correspondent le mieux à la notion de « chefs d’œuvres ».

Sont ainsi présentés, pêle mêle, la Joconde, les Demoiselles d’Avignon de Picasso, Les Buveurs de Velasquez, Les époux Arnolfini de Jan Van Eyck, ect… Même si le geste est louable, on regrettera la pauvreté des cartels, et la taille modeste de l’espace consacré à cette exposition d’envergure.

L’entrée est bien évidement gratuite, et pour marquer le coup, la mairie a décidé de mettre à disposition des visiteurs un buffet permanent à la sortie de l’exposition, constitué de gâteaux spécialement confectionnés par des bénévoles du village.

 

L’exposition est visible seulement le 1er avril prochain.

Publicités

2 Réponses to “Grande rétrospective de chefs d’œuvres dans le Cher”

  1. Crison 03/04/2011 à 01:56 #

    La Joconde exposée dans une abbaye imaginaire pour le temps d’une journée seulement…
    Joli poisson d’avril !

  2. Pérégrinationsculturelles 04/04/2011 à 11:33 #

    Zut, on a été démasquées!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :