La rencontre d’Adam et Eve

2 Fév

Du 21 novembre 2010 au 22 février 2011, le musée des Beaux-Arts de Strasbourg propose une exposition de deux œuvres de Hendrick Goltzius, peintre maniériste hollandais de la seconde moitié du XVIème siècle : « Quand Eve retrouve Adam ».


Seulement deux œuvres ?

Cette exposition est avant tout une retrouvaille entre deux tableaux de Goltzius : Adam, (musée d’Hartford, Connecticut, Etats-Unis), et Eve, (musée des Beaux-Arts, Strasbourg), deux huiles sur bois de 1613.

Alors qu’Eve est présente dans les collections de Strasbourg depuis 1936, Adam était resté inconnu. Il fut découvert à Lorient lors d’une vente aux enchères, puis acquis par le musée d’Hartford en 2004.

Ces deux œuvres sont présentées côte à côte. De cette manière, l’ensemble reprend son sens initial (les branches de l’Arbre de la Connaissance reliant les deux tableaux, les fruits annonçant la suite des évènements, les jeux de regards…).

En compagnie de ces œuvres, le musée de Strasbourg propose une série de gravures de Goltzius, ainsi que diverses représentations du couple originel au Cabinet des Estampes (par d’autres artistes comme Delaune, Dürer ou Mantegna). Il est d’ailleurs dommage que ces dernières soient présentées au Cabinet qui est peu accessible aux visiteurs (quelques samedis par mois…).

Enfin, face aux tableaux d’Adam et Eve, Bill Viola nous présente une vidéo de 2008, Incarnation, où il met en scène un homme et une femme, nus, traversant une chute d’eau pour arriver aux spectateurs et repartir en sens inverse. Bien qu’Incarnation ne représente pas expressément le mythe d’Adam et Eve, placée face aux tableaux de Goltzius, elle semble parfaitement dialoguer avec ces deux œuvres. Mais pour être totalement immergé dans ce dialogue, il aurait été préférable de ne pas devoir traverser un couloir de natures mortes pour y accéder, ce qui nous sort inévitablement du contexte instauré !

Un exemple de partenariat culturel

Les musées d’Hartford et de Strasbourg sont tous deux membres du FRAME (le French Regional and American Museum Exchange). Créée en 1999, cette organisation est co-présidée par sa fondatrice américaine Elizabeth Rohatyn, et par Marie-Christine Labourdette, directrice des musées de France. Le FRAME possède un réseau de musées (douze américains et douze français), dont le but est la coopération bilatérale culturelle, pour favoriser la circulation des œuvres et des idées à travers les deux continents. L’exposition d’Adam et Eve a d’ailleurs été présentée à Hartford, sous le nom de Reunited Masterpieces, entre le 14 février et le 30 mai 2010. Le FRAME a permis des recherches scientifiques collectives autour des deux œuvres, espérant ainsi créer des partenariats durables entre ces deux musées.

L’exposition est également soutenue par la Fondation Annenberg (fondation américaine, qui apporte son soutien à des organisations à but non lucratif), qui soutient également les activités du FRAME.

Les + :

  • La coopération entre deux musées, qui permet de réunir ces deux peintures créées pour être vues ensemble, une fois aux Etats-Unis, une fois en France.
  • La parfaite relation entre des œuvres du XVIème siècle avec une vidéo contemporaine, ainsi que l’ambiance instaurée par le son de la vidéo.

Les – :

  • Pas de panneaux explicatifs en allemand, dommage si près de la frontière…
  • Le couloir des natures mortes, hors contexte par rapport au reste de l’exposition.

Renseignements pratiques :

Musée des Beaux-Arts de la Ville de Strasbourg, Palais Rohan

Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 12h à 18h Samedi et dimanche de 10h à 18h. Fermé le mardi. Tarifs : 5€/2,5€ (le billet permet de visiter l’exposition et le musée des Beaux-Arts)

http://www.musees-strasbourg.org/sites_expos/goltzius/

Cabinet des Estampes et des Dessins

Accessible au public de 14h à 17h les samedis 27 novembre, 4 et 18 décembre, 8 et 22 janvier, 5 et 19 février. Inscription préalable au 03 88 88 50 72.

Site du FRAME : http://www.framemuseums.org/index.jsp

Par C.S.

Publicités

Une Réponse to “La rencontre d’Adam et Eve”

  1. Une poule sur un mur 25/02/2011 à 12:57 #

    Merci pour vos pérégrinations curieuses et stimulantes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :