Le cartel transparent

29 Déc

Vu au Musée de Bretagne à Rennes:

Le cartel gravé sur la vitrine, quand on y pense, on se dit que ça peut donner quelque chose de joli et moderne. Le nouveau Musée de Bretagne, ouvert en 2006, a choisi cette option pour plusieurs vitrines de son exposition permanente.

Mais à l’heure où l’idée même d’exposition permanente évolue vers une présentation fréquemment renouvelée, le cartel gravé rend impossible toute modification de la vitrine et devient donc embêtant au quotidien pour l’équipe du musée.

Du point de vue du visiteur, ce qui interpelle le plus est que le cartel, en lettres blanches, alors que le fond de la vitrine est blanc, est quasiment illisible.

Une fausse bonne idée.

Par C.M.

Publicités

2 Réponses to “Le cartel transparent”

  1. cazala 02/02/2011 à 13:38 #

    Beau design que ce cartel transparent ! L’originalité du concept est à noter dans la catégorie  » des + » (malgré la rigidité de fonctionnement).
    Mais s’indignera-t-on jamais assez de la primauté du prestige du designer sur la logique du conservateur ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Baionako Euskal Museoa « Pérégrinations culturelles - 29/09/2011

    […] visiteurs. En effet, ils sont transparents et posent les problèmes dont nous avons pu parler ici. Le fait qu’ils soient placés très bas n’arrangent pas les […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :